Vite lu (4/4) Tant que nous sommes vivants

tantqueTant que nous sommes vivants d’Anne-Laure Bondoux chez Gallimard. 2014.le temps des miracles

Le genre de livres qu’on ne peut plus lâcher ! On retrouve ici l’ambiance floue et sombre très particulière déjà présente dans Le Temps des miracles. Dans un État plus ou moins totalitaire, lointainement en guerre, face à une machinerie sociale qui broie les individus et les rêves,  nous suivons Bo et Hama puis Tsell et Vigg, dans leurs errances qui constituent un magnifique voyage initiatique, au-delà de l’absence. La noirceur diffuse des cités ouvrières et des machines est illuminée par la présence des personnages. Finalement, les êtres humains sont les principales lumières du récit. Une œuvre très atypique, humaniste et indescriptible, qui nous happe.

Avis :♥♥♥

Publicités

Qu'en pensez-vous ? N'hésitez pas à laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :