Loup gris et la mouche de Gilles Bizouerne

Loup gris et la mouche, Gilles Bizouerne et Ronan Badel chez Didier Jeunesse. 2017. 978-2-278-08539-2. 12,50 €

Un album très réussi. Loup gris fait sa sieste tranquillement après son repas mais une mouche le dérange. Ni une, ni deux, gloups la mouche. Non mais ! Mais, mais, le voilà qui se met à zozoter. Sa meute se moque de lui. Il doit vite trouver une solution. Une idée de génie lui vient. De génie… vraiment ? Pauvre Loup gris qui va de déconvenue en déconvenue.

Gilles Bizouerne nous emporte avec beaucoup d’humour dans cette nouvelle mésaventure de Loup gris, aussi amusante à lire qu’à conter. J’ai testé l’album pour clore une séance de classe de moyenne section : les enfants ont beaucoup ri et l’éclair de compréhension dans leurs yeux au moment de la chute était très réjouissant !

Avis : A partir de 4 ans. ♥

 

Publicités

En passant

Oh, hé, ma tête ! Shinsuke Yoshitake

Oh, hé ma tête ! de Shinsuke Yoshitake. Kaléïdoscope. 2017. 978-2-87767-926-8. 11 €

Cet album destiné aux plus jeunes est un véritable coup de coeur. Au moment du bain, un petit garçon qui « veut faire tout seul » se retrouve le tête coincée dans son t-shirt. Il imagine alors le pire : et s’il passait sa vie ainsi ? L’humour de situation associé à de jolies illustrations simples mais parlantes rend son histoire très cocasse et drôle. Rire garanti !

En passant

L’affreux moche Salétouflaire et les Ouloums-Pims – Claude Ponti

Coup de coeurL’affreux moche Salétouflaire et les Ouloums-Pims de Claude Ponti, Ecole des Loisirs, 2015

L’affreux moche Salétouflaire a arraché les rayons du Soleil. Tout le monde est bloqué chez soi. Mais Paloum-Pim et Kobaloum-Pim, enfermés, ont la même idée : fabriquer des Kreuzafons, des Baladons-Baladins et des Zieutilles qui iront voir ce qui se passe dehors.

Dans une ambiance onirique bien plus légère (paradoxalement) que ses précédents albums, Claude Ponti aborde le thème de la pollution, en restant fidèle à ses jeux de mots et ses illustrations tout en rondeurs. Il nous emmeène dans une balade très immersive et drôle où l’amour et l’astuce triompheront. Voilà un album bien amusant à raconter, histoire de se démêler la langue !

Avis : ♥. A partir de 5 ans.

Je suis un lion

jesuisunlionJe suis un lion, d’Antonin Louchard, chez Seuil Jeunesse. 2015.

Un petit canard aborde un crocodile, en faisant le fanfaron. En effet, il se prend pour un lion …

Ce petit album ressemble à un sketche mis en image et les poses de ce caneton inconscient et insolent sont particulièrement drôles. Rires garantis ! A partir de 3 ans.

Little man

01guilloppelittlemanLittle man, d’Antoine Guilloppé, Gautier Languereau, 2014

 Depuis 2010, Antoine Guilloppé a adopté la technique de la découpe au laser et nous offre des albums somptueux, tout en ombre et lumière. La blancheur des silhouettes des personnages d’ici contraste avec le noir des silhouettes des soldats là-bas, soulignées par les ciels rougeoyants. Et au milieu des ombres, seuls se détachent les yeux, saisissants puis les lumières des buildings. L’angoisse reste cependant sous-jacente. Car « Cassius a fait un rêve. Il a rêvé qu’il avait le droit de traverser le pont… »

Antoine Guilloppé nous offre donc un album de toute beauté avec l’histoire d’un enfant africain rescapé de la guerre, sur lequel veillent désormais une ville et une Statue de la Liberté finalement bien rassurantes. Coup de cœur.

Esprit récup : les albums de Christian Voltz

©Ricochet-jeunes.org

 

Il y a quelque chose de profondément ludique et magique dans les albums de Christian Voltz. Jeux de mots, jeux de formes, petits trésors d’enfants. Un brin de nostalgie aussi et une invitation au voyage intérieur, une incitation à faire une pause et à se poser, à savourer le temps passé.

La Salamandre, Seuil Jeunesse, 2005

La Salamandre, Seuil Jeunesse, 2005

Ainsi, une Salamandre réveille les souvenirs d’Oscar, alors qu’il court, court, court pour ne pas rater son rendez-vous et nous emmène explorer de page en page les petits trésors oubliés, foisonnants.

« Je me suis souvenu de tous ces trésors minuscules que je trouvais pendant mes balades…
Je revois le village et les bois autour. Et mon cahier à feuilles quadrillées. Où sont-ils passés tous ces trésors? »

01voltztoujoursrien

Toujours rien? Editions du Rouergue, 1997

« Toujours rien ? » Monsieur Louis a creusé un trou énorme pour y planter « une petite graine pleine de promesses ». Et impatiemment, il guette, il guette… s’impatiente encore et encore et cette impatience va lui jouer un bon tour !

Chouette chienne de vie !, Rouergue, 2013

Chouette chienne de vie!, Rouergue, 2013

Le livre le plus génial que j'ai jamais lu... Pastel, 2008

Le livre le plus génial que j’ai jamais lu… Pastel, 2008

Pour notre plus grand plaisir, noms d’oiseaux et d’animaux s’entrecroisent pour définir une « chouette chienne de vie ! », qui conduira maître et chien vers le bonheur ? Dans le livre le plus génial que j’ai jamais lu… un petit bonhomme de plus en plus grognon assiste à la création dudit livre et fournit d’abondants conseils à l’auteur.

De fil de fer en fil de fer, de découpages en collages, l’invitation à prendre son temps est récurrente, soulignée par des histoires cocasses et amusantes, pleines de poésie et de fantaisies. Quant-au style récup de Christian Voltz, il se prête très bien à un atelier « A la manière de » avec les enfants. Bref, un auteur comme on les aime (Merci Fabienne pour cette jolie découverte!).

Les 10 droits du lecteur de Daniel Pennac, pour les petits et les grands

les10droitsLes dix droits du lecteur, de Daniel Pennac, illustré par Gérard Lo Monaco, chez Gallimard Jeunesse. 2012.

Une jolie découverte en littérature jeunesse chez mes consœurs, œuvre de l’un de mes auteurs préférés. Daniel Pennac (Comme un roman, Chagrin d’école, Malaucène, Kamo…) reprend ses droits du lecteur dans un magnifique livre pop-up et rappelle combien la lecture est individuelle. Elle doit se faire en pleine liberté pour être fructueuse. Tout lecteur, même le plus jeune, a le droit de lire ou non, tout le texte ou non et même, de se prendre pour un personnage le temps d’un livre. Mais Daniel Pennac le dit tellement mieux que moi !

Conçu ici pour les enfants, les dix droits du lecteur sont à mettre en relation pour les adultes avec Comme un roman et, pour la théorie de la réception, avec Eloge de la lecture de Michèle Petit.

Grand coup de griffe pour petit album : Small

small Small de Pef chez Rue du Monde, 2013

Entendons-nous bien. Pef écrit toujours aussi bien et les dessins en trichromie sont excellents. Mais il y a quelque chose de désespéré et de désespérant dans ce petit album, qui parle d’un grand voyage pour une petite vie, qui s’achève dans l’indifférence générale. Alors oui, les jeux de mots sont bien là, autour du grand et du petit… alors oui cela fait réfléchir sur le sens de la vie…on regrette juste la claque finale inattendue et choquante, qui entraîne larmes et mal-être.

Un seul avantage : une belle leçon ! Ne jamais donner à son enfant un livre seulement feuilleté en toute confiance avant l’heure du coucher. Adieu les « Tu verras, c’est Pef, tu sais Le prince de Motordu… C’est marrant ! »  Bonjour « Oh, Maman, c’est quand j’ai tourné la page et que le chien parlait que j’ai compris qu’il était mort… C’est trop triste ton livre. » Merci Pef pour ce grand moment de petite solitude!

A propos de création : Michael Morpurgo

Michael-Morpurgo-001

Anglais, né en 1943 à St Albans (Hertfordshire), Michael Morpurgo se destine initialement à une carrière militaire puis choisit d’enseigner l’anglais. C’est en tant qu’enseignant en primaire qu’il découvre ses talents de conteur et devient, par accident, écrivain…

How he became a writer and a storyteller. Interview VO Harper Collins Children’s Book, publié le 26/01/2010.

Un engagement auprès de l’enfance défavorisée. Il épouse Clare Lane, qui est la fille du fondateur des Editions Penguin Books, lequel sera son premier éditeur. Tous les deux mènent de très nombreuses actions en faveur de l’enfance défavorisée et à compter des années 1970 exploitent une ferme dans le Devon pour les accueillir. Plus

Louise de New-York

louiseLouise de New York de Gaïa Guarino et Jean Paderos, Courtes et Longues

Rien de doux, rien de rose, seulement des couleurs à l’état brut, du noir, du blanc et de la texture. L’univers sombre du polar. Et quoi de mieux pour présenter Louise, la célèbre enquêtrice… Les indices se multiplient, les appels aussi… Mais qui est réellement Louise ?

Un album réjouissant !

Prix Sorcières du Premier Album 2014

Previous Older Entries

%d blogueurs aiment cette page :